Chères amies, chers amis,

Les situations de menace extrême exigent des mesures inhabituelles pour pouvoir survivre, mais aussi des personnes courageuses qui sont prêtes à prendre leurs responsabilités.

Or, nous sommes depuis de nombreux mois dans une situation extrême qui ne cesse de s’aggraver.

Ne pas agir maintenant reviendrait pour moi à devenir complice, et cela n’est absolument pas possible …. pour vous non plus, apparemment !

Nous, les êtres humains, nous, les citoyens qui pensent par eux-mêmes, avons le courage d’exiger, par tous les moyens légaux, un débat ouvert entre les spécialistes des deux courants d’opinion, le droit fondamental le plus élémentaire d’une démocratie !

Mes premiers appels sur Telegram/dommages causés par le vaccin ont rapidement été suivis de nombreux retours positifs, voire très touchants. Il était facile de se rendre compte de la force et de l’énergie qui nous habitent, nous qui partageons les mêmes idées, et qu’il ne s’agit que de nous mettre en réseau et de nous organiser.

Merci de tout cœur pour votre courage et votre soutien extraordinaire !

Je suis toutefois convaincue qu’en tant que communauté, nous ferons bien plus que d’intenter ces actions.

Nous générons ensemble une énergie extrêmement forte et positive et nous nous aidons mutuellement à passer la saison froide, même en cas d’éventuelles restrictions supplémentaires.

Il y a heureusement de plus en plus de personnes qui se mettent en réseau au niveau local et qui créent ainsi une motivation et une confiance importantes.

Il y a encore beaucoup plus de défis et de changements nécessaires pour lesquels notre énergie positive, nos connaissances et nos capacités seront sollicitées.

En voici un exemple :

Pourquoi le mode de vie et les soins de santé préventifs n’ont-ils jamais été abordés pendant cette « pandémie », alors qu’il existe un nombre incroyable de possibilités naturelles d’être en bonne santé … et de le rester ? Bien sûr, ce ne sont guère des affaires pour l’industrie pharmaceutique, mais une super opportunité pour la santé réelle de toute une société. Nous faisons et ferons toujours partie de la nature, c’est elle qui nous imposera toujours des limites, jamais nous à elle !

Franz